Le Vendée Globe Virtuel remporte un tel succès qu’après avoir dépassé les 200 000 skippers engagés dans la course, leurs serveurs n’ont pas tenu, ce qui les a amenés à suspendre les inscriptions. Quant aux heureux participants qui ont pu s’inscrire, on peut parler là d’une réelle addiction.

Il y a une semaine, Pierre Cohen, directeur de la rédaction de NauticNews, m’a laissé un message me priant de le rappeler. J’ai pensé qu’il s’agissait d’intervenir techniquement sur son site. Mais non, Pierre allait partir en vacances et craignant que son bateau ne parte à la dérive, il m’a donné les accès et demandé de le surveiller. Mais un skipper en vacances trouve toujours un moyen de se connecter, même en haute montagne. A chaque fois que je me connecte, je constate que Pierre m’a devancée et a déjà effectué des réglages de cap. Je me demande s’il ne met pas son réveil en pleine nuit.

Et vous ? Etes-vous accro du Vendée Globe ?