tn_DSCF7021Le camp Bédouin est un campement sans clôture en plein désert, tenu par Luc, originaire de Belgique, et son épouse Hafida, une jolie marocaine qui cuisine divinement bien.

A l’approche du paysage qui m’est familier, j’ai un pincement au cœur. J’ai vraiment aimé cet endroit, il détient toute la magie du désert : le sable, le reg, l’herbe à chameaux, les dromadaires, l’eau salée, et surtout, l’immensité.

Le camp se trouve à proximité d’une source d’eau saumâtre. On peut donc abuser de la douche sans problème, la réserve d’eau est à volonté. Mais c’est bien de l’eau saumâtre qui coule des robinets et nous avons, heureusement pour nous, notre « savon de mer » qui nous permet de garder la peau douce et fraîche. L’eau salée n’est pas un problème pour nous ! Pour l’eau chaude, c’est un peu plus compliqué, mais il y en a un petit peu en soirée. L’électricité est un luxe nocturne fourni par un groupe électrogène et nous décidons de vivre sur l’autonomie de notre panneau solaire.

Nous sommes accueillis par Morad, le frère d’Hafida, qui nous dit qu’il est seul au camp. Nous constatons que la tente qui sert de salon n’a plus son toit. Morad nous explique que le vent l’a emporté et qu’il est en réparation à Laayoune.

Nous sommes une fois de plus les seuls clients et posons le camping-car aux quatre vents, sur la partie la plus plane, avec une vue sur le désert infini. On ne s’en lasse pas.