L’étape ultime de notre périple sera un bivouac au petit lac d’Orthez. Un petit lac avec un chemin de promenade tout autour où on peut lâcher les chiens, des canards, des oies, une jolie tour médiévale, de la verdure et une nuit au calme. Nous nous promenons autour du lac et je fais même plusieurs tours tellement c’est agréable, même si le temps n’est pas très ensoleillé. Vénus me fait une frayeur avec un cheval après qui elle va aboyer mais dont elle n’ose pas s’approcher.

Au matin, il pleut, et il pleut encore lorsque nous reprenons la route, jusqu’à Narbonne où nous faisons une halte pour acheter un ventilateur de toit tellement nous avons eu chaud la nuit pendant ce voyage.

Puis nous reprenons la route pour rentrer à la maison, Ce soir, fini la vadrouille, nous dormirons chez nous.