Nous sommes toujours à La Manga et la plage située à 10 m du camping-car n’a pas de nom, mais on va lui donner le nôtre. Ca sera la plage Olmyr de Fly et Vénus, voilà ! C’est incroyable ce désert, si ce n’est le va et vient de jeunes qui cherchent le pokemon qui se cache dans le moulin à sable derrière nous. J’espère qu’on va pas apprendre que le taux de radioactivité de la zone est colossal et que la région a été évacuée.

Nous nous baignons pendant 3h, la plage est à nous. L’eau est chaude et belle. Dommage que la mer nous ramène les cochonneries jetées au large par les bateaux. J’en ai ramené vers la poubelle du parking, ça fait moins crado, mais y aurait vraiment du boulot pour que ça soit nickel.

Les chiennes ont bien nagé, nous aussi, c’est la belle vie.