Nous arrivons le 24 mai 2017 au soir, veille d’un grand weekend, sur le parking de la Baume Auriol. Pas de problème pour y bivouquer. Je profite qu’il fasse encore un peu jour pour aller admirer la vue plongeante sur le cirque de Navacelles depuis le belvédère. C’est une image à ne pas manquer. C’est renversant !

Le lendemain, nos amis de l’asso Courir Ensemble Le Grau du Roi nous rejoignent pour entamer, depuis le parking du village de Navacelle en contrebas, la randonnée vers le Moulin de la Foux. La route d’accès depuis le belvédère vers le bas du cirque est à déconseiller aux camping-cars et larges véhicules. La route est très étroite et à double sens. En voiture, on s’y croise à peine et à grand peine.

Il fait chaud, nous décidons d’attaquer la rando par la partie la plus chaude d’abord. Une citerne naturelle nous sauve de la déhydratation, nous et les chiens !

Nous arrivons au Moulin de la Foux, la fraîcheur du cours d’eau est salutaire. On mange un morceau, on fait trempette, et on continue, toujours à contresens mais en sous-bois et c’est bien agréable.

La rando vaut vraiment la peine. Il faut compter une dizaine de kilomètres si on part du fond du cirque du parking du Village de Navacelles. Si on part du Belvédère, il doit y avoir bien 2 km de plus, mais ça grimpe raide au retour, à déconseiller s’il fait chaud.

Une petite bière entre copains avec vue grandiose sur le cirque depuis le restaurant panoramique de la Baume-Auriol, et il est temps de se séparer. On retrouvera certain d’entre eux dans trois jours pour la course du Cailar.