C’est une étape assez traditionnelle pour nous, celle du Delta de l’Ebre. La liberté de stationner en bord de mer en journée, de baigner les chiens, d’avoir un lieu de bivouac sympa où on peut sortir la table en soirée sont des atouts incontournables, sans compter le Lidl pas loin et la gratuité des services pour camping-car.

Donc ce jour, c’est baignade à outrance y compris pour les chiennes qui ont retrouvé les joies du bodyboard. Ce soir, nous bivouaquons sous le pont de l’Ebre comme d’habitude avec promenade nocturne sur la voie verte. Dans la nuit, vers 3h, la musique d »un excellent groupe local me réveille : bon rythme latino et belles voix, j’ai bien failli sortir danser. C’est aussi ça l’Espagne.