Et je suis pas la seule ! Nous sommes deux nanas sur le camps à voyager avec notre toutoune. J’ai échangé quelques mots avec l’autre nana hier soir. Elle ne savait pas où poser sa tente, je lui ai évité de se mettre en difficulté avec la police locale.

Je ne savais pas trop ce que serait ce voyage en solo (humain je veux dire). Fly est bien sûr du voyage, mais je craignais de souffrir du manque de communication avec les humains. Parce que mine de rien, je suis paradoxalement une solitaire sociable. Finalement, mon voyage solo me va comme un gant. J’ai quelques contacts dans la journée avec des gens. Je parle plusieurs langues, ça aide inévitablement. Et quand je ne connais pas la langue locale, je l’apprends, actuellement en l’occurence, l’Espagnol, que je commence à bien comprendre. J’arrive pas trop mal à m’exprimer à présent. Ma famille et mes copains m’appellent régulièrement, c’est cool. En dehors de ça, la solitude ne me pèse pas. J’ai tellement de choses à faire que le temps me file sous le nez inéluctablement. Et je fais les choses à mon rythme, et mon rythme, il est soutenu.

Et j’ai Fly. Ce qui est merveilleux avec elle, c’est qu’elle est toujours d’accord, que ce soit pour m’accompagner dans des activités plus ou moins insolites pour un chien ou pour rester garder le camping-car si mon activité ne permet pas qu’elle m’accompagne. Et oui, pas moyen de lui mettre un masque de plongée. On lui pardonnera cette lacune, elle en fait quand même beaucoup : rando, char à cerf-volant, paddle, kayak, vélo et j’ai dû en oublier. Fly est l’être qui ne me décevra jamais, ne me trahira jamais, sera toujours avec moi.

Donc je ne voyage pas seule, je voyage avec Fly 🙂